Se soigner avec les huiles essentielles

Hey!

J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, suite à vos demandes sur Instagram, j’ai décidé de rédiger un article un peu particulier par rapport aux sujets que j’ai l’habitude d’aborder ici. En effet, depuis quelques temps, je me soigne de façon plus naturelle. Avant j’avais tendance à prendre systématiquement un médicament à la moindre douleur ou au moindre bobo. Plus le temps passe et plus je tends à utiliser des produits les plus naturels possibles : cela vaut pour mon alimentation, mes cosmétiques et désormais pour me soigner. C’est pourquoi j’ai eu envie de vous présenter les huiles que j’utilise quasiment quotidiennement.

Pour tout vous dire, il y a 1 an ma maman s’est acheté un diffuseur d’huiles essentielles. Séduite, je m’en suis également commandé un et pendant plusieurs mois, mon utilisation des huiles essentielles « se limitait » à leur simple diffusion dans la pièce pour purifier l’air ou pour me déstresser. Depuis peu, j’utilise maintenant les huiles de façon plus différentes (massage, application cutanée, dans mes cosmétiques…) surtout que certaines n’ont pas du tout vocation à être diffusée dans une pièce. Aujourd’hui, ma petite collection est encore modeste comparé à toutes les huiles qui existent mais celles-ci sont vraiment mes incontournables 🙂 Je vous laisse les découvrir!

Les huiles essentielles, c’est quoi?

Une huile essentielle (HE) est le résultat de la distillation d’une plante aromatique, d’une fleur, d’un fruit, d’une écorce… Elles sont composées d’un nombre impressionnant de molécules et ont chacune des propriétés qui les rendent uniques. Ces huiles traitent un grand nombre de maux mais il est impératif de les manipuler avec précaution car elles sont extrêmement concentrées ! C’est pourquoi il est souvent conseillé de réaliser un petit test de tolérance au niveau du coude ou du poignet pour les personnes sensibles et allergiques : si une rougeur apparait il vaudra mieux s’abstenir. De plus, l’utilisation des HE chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant exige une attention toute particulière : recueillir l’avis d’un professionnel est indispensable pour plus de sérénité ! 😉

L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus

Afficher l'image d'origineSes vertus ? L’eucalyptus est bien connu pour ses nombreuses propriétés curatives : expectorante, antimicrobienne, antibactérienne, antiseptique respiratoire et même antifongique (mycoses). Elle vous sera particulièrement utile en cas de rhume, de rhinopharyngite, de bronchite voire de grippes.

Comment je l’utilise ?

En diffusion dans une pièce, elle permet de purifier l’air de façon très efficace.

En inhalation : dans un bol d’eau que l’on a fait préalablement bouillir, ajoutez 2 gouttes d’HE d’eucalyptus globulus et 2 gouttes d’HE de menthe poivrée et respirez les vapeurs pendant 5 bonnes minutes environ.

.

L’huile essentielle de Menthe poivrée

Afficher l'image d'origineSes vertus ? La menthe poivrée peut être utilisée pour soigner de nombreux maux : elle est très connue pour soigner les maux de tête, les rhumes et pour son action en cas de troubles digestifs mais ce n’est pas tout ! La menthe poivrée soigne également le mal des transports, calme les problèmes de peaux (zonas, herpès, eczéma notamment) et stimule en cas de fatigue nerveuse importante.

Comment je l’utilise ?

En diffusion dans une pièce, elle permet de purifier et de rafraîchir l’air comme l’HE d’eucalyptus globulus (j’utilise souvent ces deux huiles en synergie d’ailleurs). De plus, sa diffusion a un effet stimulant.

En massage, diluée avec une huile végétale, sur l’abdomen en cas de problèmes digestifs, sur le bas du ventre pour les règles douloureuses. On peut également l’utiliser pour son effet rafraîchissant en récupération sportive.

En application cutanée sur les tempes en cas de migraine ou maux de tête. J’utilise également du menthol pur en cas de céphalées c’est très efficace !

.

L’huile essentielle de Ravintsara

Afficher l'image d'origineSes vertus ? L’huile de ravintsara est extrêmement réputée en aromathérapie. Extraite du Camphre de Madagascar, cette HE est un excellent stimulant du système immunitaire et un antiviral très puissant. Elle couvre un champ extrêmement large : toux, rhume, grippe, rhinopharyngite, laryngite, mononucléose, hépatite virale ou toute autre infections bactérienne ou virale. Elle peut aussi être utilisé pour soigner les problèmes de peaux, pour les aphtes, les boutons de fièvres, les zonas et pour finir, elle est indiquée en cas d’angoisse, dépression, insomnie et de grosse fatigue nerveuse ou physique.

Comment je l’utilise ?

En injestion, 2 gouttes d’HE de ravintsara dans une cuillère à café de miel. Vous pouvez l’utiliser en prévention 1 fois par jour pour booster votre système immunitaire ou en traitement 3 fois par jour .

En diffusion pour tous ses bienfaits pour le moral (confiance en soi, angoisse, entrain…) mais aussi pour tous ses effets curatifs (bronchite, grippe, sinusite…).

.

L’huile essentielle de Niaouli

Ses vertus ? Comme l’HE de ravintsara, celle de Niaouli est connue pour être un antibactérien et un antiviral puissant. Elle peut donc être utilisée pour les mêmes maladies (grippes, rhumes, hépatites, bronchites…) mais pas seulement car elle a de nombreux bienfaits au niveau gynécologique (mycoses, herpès, lésions) et cutané (acné, eczéma, boutons de moustiques). Enfin, elle permet aussi de traiter les problèmes de circulation comme les jambes lourdes.

Comment je l’utilise ?

En diffusion dans une pièce en synergie avec d’autres huiles aux mêmes propriétés (ravintsara, menthe poivrée, tea tree…) ou en inhalation sur un mouchoir.

En application locale pour les problèmes cutanés ou en massage diluée avec une huile végétale pour soulager les problèmes circulatoires.

.

L’huile essentielle d’Arbre à thé (tee trea)

Afficher l'image d'origineSes vertus ? Comme les huiles précédentes, l’huile d’arbre à thé est très efficace pour les infections ORL. Cependant, sa particularité est son efficacité pour traiter les problèmes buccaux (aphtes, gingivites), urinaires et gynécologiques mais surtout cutanés (elle fait des merveilles sur les boutons d’acné!). Pour plus d’informations, je vous conseille l’article de ma copine Laeticia : ici.

Comment je l’utilise ?

En ingestion, 2 gouttes d’HE de tea tree dans une cuillère à café de miel pour les maux de gorge.

En application locale, 1 goutte d’HE de tea tree sur un coton tige que je passe sur tous mes boutons : le lendemain, ils auront considérablement dégonflés et seront moins rouges. Je l’utilise quotidiennement : 1 goutte diluée dans une petite noisette de crème hydratante. Depuis que je l’utilise, ma peau est plus nette, plus « propre » qu’avant et ce, sans utiliser de crème contre l’acné !

.

L’huile essentielle de Gaulthérie couchée

Afficher l'image d'origineSes vertus ? Avec l’arnica, l’HE de Gaulthérie couchée est l’huile du sportif ! Antalgique, anti-inflammatoire et antirhumatismale, vos muscles douloureux n’ont qu’à bien se tenir : la Gaulthérie aura un effet salvateur pour vos tendinites, crampes, courbatures, rhumatismes, arthrose, fatigue musculaire, lumbago…

Comment je l’utilise ? En massage, quelques gouttes diluées dans un macérât huileux d’arnica. La Gaulthérie couchée ne s’utilise JAMAIS pure ! Je vous prépare une petite recette avec ces deux ingrédients pour bientôt… 🙂

.

Je possède d’autres huiles essentielles que j’utilise uniquement en diffusion :

L’huile essentielle de Mandarine : pour ses vertus calmantes, relaxantes et son action sur le stress, l’angoisse ainsi que sur les insomnies.

L’huile essentielle de Basilic : comme la Mandarine, pour son action sur le système nerveux.

L’huile essentielle de Patchouli : contre l’épuisement.

Voici le lien où j’ai trouvé mon diffuseur : ici

.

Les façons dont j’utilise les différentes huiles ne sont absolument pas exhaustives, je n’ai indiqué que celles que j’utilise le plus souvent. Si vous avez une affection particulière (problème cutané, gynécologique…) que j’ai listé mais que je n’ai pas expliqué comment traiter, reportez vous aux sites aroma-zone, passeport-santé ou mycosmetik qui sont de vraies mines d’or pour s’informer sur l’utilisation des HE (et grâce auxquels j’ai rédigé cet article). Pour finir, préférez vos huiles essentielles bio. Pour ma part, j’achète les miennes soit en magasin bio, soit sur le site aroma-zone 🙂


J’espère que cet article vous aura plu et vous aura éclairé sur l’utilisation des huiles essentielles et sur leurs différentes vertus. Quelles sont celles que vous utilisez ? On se retrouve très vite, prenez soin de vous,

Signature

Publicités

5 commentaires sur « Se soigner avec les huiles essentielles »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s