Le porridge – Mon avis sur le lait animal et végétal

Hey!

Je retourne aujourd’hui à mes premiers amours : les recettes pour le petit-déjeuner 😉 Au programme aujourd’hui, le porridge où le petit déjeuner que je prends le plus souvent avec le bowl cake (recette ici pour les retardataires !). Avant d’en manger, je ne me faisais jamais de petits-déjeuners chauds et je trouve ça vraiment réconfortant avec l’arrivée de l’automne et de l’hiver. 🙂 De plus, comme chaque recette de petit-déjeuner que j’essaie de vous présenter, il est très nourrissant et permet de tenir plusieurs heures sans sentir la faim grâce aux flocons d’avoine qui gonflent au contact du lait.

Avant la recette, je voulais justement vous parler des laits végétaux. En effet, depuis quelques temps j’ai complètement arrêté le lait de vache pour m’en remettre à ses alternatives végétales.

Lait végétal et animal, mon avis

Au vu des nombreuses critiques et polémiques au sujet du lait de vache, j’ai simplement souhaité l’éliminer de mon alimentation : mais pourquoi ? Vous me direz que le lait de vache est essentiel et que sa consommation est même plébiscitée par le ministère de la Santé dans ses nombreuses campagnes de pubs (les produits laitiers sont nos amis pour la viiiiie… ou pas ! 😉 ). Je voulais donc vous expliquer mon choix afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion sur la chose 🙂

Le lait animal, nocif ?

Il existe de nombreuses raisons d’éviter la consommation de lait animal qui ne tiennent absolument pas à sa nocivité, je pense notamment aux personnes qui suivent un régime végétalien ou tout simplement aux personnes intolérantes au lactose. Cependant, même si vous n’êtes pas dans ces deux cas, vous pouvez également vous poser légitimement la question de la consommation de lait animal.

Lait animal

Parlons d’abord de ce que le lait de vache contient. En effet, le lait animal est riche en acides gras saturés c’est à dire en mauvaises graisses, celles responsables de l’obésité et des maladies cardiovasculaires. De plus, assez logiquement, le lait de vache est le résultat de ce l’animal aura mangé : si des antibiotiques ou des pesticides sont retrouvés dans son alimentation alors ceux-ci seront également retrouvés dans son lait ! En outre, le lait de vache favoriserait la fixation des toxines dans notre corps : il est donc vivement déconseillé d’en consommer lorsque nous sommes malades car, en plus de cela, sa consommation est nocive pour notre système immunitaire.

Lait de vacheEnsuite, on peut également avancer l’argument que l’Homme est la seule espèce à se nourrir du lait d’une espèce qui n’est pas la sienne. On peut donc se poser la question de l’adaptation du lait de vache au nourrisson : il n’y a qu’à regarder la différence entre un veau et un bébé. Vous voyez ce que je veux dire j’espère ? :-p

Plus impressionnant encore, l’Organisation Mondiale de la Santé (organisation internationale spécialisée de l’Organisation des Nations-Unies ou ONU, à prendre très au sérieux donc) a mené une étude de laquelle elle a conclu que les pays les plus consommateurs de lait de vache étaient ceux où les fractures, notamment de la hanche, étaient les plus élevées. Face à cette étude de l’OMS, on peut donc se demander si les messages publicitaires dont nous sommes bombardés sont exacts : le lait ne fortifierait pas nos os, au contraire !

Enfin, nous serions tous plus ou moins intolérants au lactose dans la mesure où les enzymes permettant de le digérer cessent progressivement d’être produites au fur et à mesure de la croissance. Ceci peut donc largement expliquer les sensations d’inconfort après avoir consommé du lait de vache !

Le lait végétal, la solution ?

N’étant ni végétalienne, ni allergique au lactose (même si nous le sommes tous un peu dans une certaine mesure), c’est pour toutes les raisons qui précèdent que j’ai préféré remplacer le lait de vache par du lait végétal. Le terme de « lait » végétal est évidemment un non-sens : vous avez déjà vu traire des végétaux vous ? XD En réalité, les laits végétaux ou boissons végétales sont obtenues après trempage des végétaux dans de l’eau qui ont ensuite été filtrés. Il existe une grande variété de lait végétaux issus de céréales (lait de riz, d’avoine…), de légumineuses (lait de soja) ou de noix (lait d’amande, lait de noisette…) : vous avez donc forcément moyen de trouver votre bonheur !

Lait végétalLes laits végétaux, exempts de lactose, conviennent parfaitement aux personnes intolérantes et sont donc beaucoup plus digestes ! De plus, ils sont également le plus souvent dépourvus de gluten. Contrairement au lait de vache, ils sont riches en bonnes graisses (acides-gras insaturés) qui protègent notre système cardiovasculaires. En les consommant, vous éviterez également les antibiotiques ou hormones contenues dans le lait de vache. Naturellement riches en vitamines et minéraux, certains en sont mêmes enrichis pour augmenter leur valeur nutritionnelle : c’est le cas du calcium lorsqu’il est peu présent naturellement dans la boisson. Malgré tous leurs bienfaits, les laits végétaux sont à proscrire pour les nourrissons qui doivent consommer des laits spécifiques pour leur croissance et leur bon développement.

Les laits végétaux se consomment exactement de la même façon que le lait de vache à savoir que vous aurez un petit temps d’adaptation avant de les apprécier (ce qui a été mon cas !). J’espère que ce petit descriptif vous aura permis de vous faire votre propre opinion, maintenant passons aux choses sérieuses : la recette du porridge ! 🙂


Recette du porridge

La recette de base du porridge est simpliste, consommé tel quel il peut s’avérer très fade. C’est pourquoi il faut faire preuve d’imagination afin de le rendre savoureux tout en prenant soin qu’il reste sain ! Je vais donc vous livrer la base du porridge et ensuite vous expliquer les façons de l’agrémenter selon vos goûts !

Pour un bol de porridge d’une personne, il vous faut :

40 grammes de flocons d’avoine.

175 à 200mL de lait animal ou végétal selon la consistance voulue.

Dans une petite casserole, faites chauffer les flocons d’avoine et le lait. Laissez chauffer à jusqu’à ce que les flocons d’avoine absorbent le lait. Vous pouvez varier la consistance : plus vous ferez chauffer le porridge longtemps et plus il sera épais.

Comment pimper son porridge ?

Bon, c’est vrai, c’est bien beau dis comme ça mais cette recette ne donne pas trop envie. Je vous conseille donc d’ajouter à vos porridges des choses qui vous font particulièrement envie. Par exemple :

  • Pour les sportifs, ajoutez une dosette de whey de la saveur de votre choix.
  • Pour les gourmands, ajoutez une cuillère de peanut butter après avoir enlevé votre porridge du feu. Vous pouvez également ajouter une cuillère à soupe de poudre de cacao amer pendant que votre porridge chauffe pour qu’il soit chocolaté à souhait ! Ou encore, pourquoi pas faire fondre un carré de chocolat sur votre porridge une fois celui-ci ôté du feu ?
  • Pour les adeptes des fruits, vous pouvez ajoutez une demie-banane écrasée que vous ferait cuire en même temps que vos flocons d’avoine et votre lait. N’hésitez pas à y ajoutez des fruits secs, des fruits frais, avant ou après cuisson, selon vos envies et les saisons…

BREAKFAST 😋 Ce matin, un porridge réconfortant accompagné du jus @drinkwow.fr carotte, orange et mangue pour prendre des forces 🍊 <retrouvez la recette du porridge sur le blog 💻> ⠀ Je suis un peu absente en ce moment car je suis toujours malade. 👎🏼 Le run de mercredi ne m'a pas (du tout) réussi : il a même carrément empiré mon cas car il a pris mes dernières forces. Tout ça pour vous dire de savoir dit NON parfois 🙅🏼 : que ce soit car vous êtes fatigué(e)s, malade, que vous avez beaucoup de travail... Parfois il est bien plus bénéfique de ne rien faire et de toute façon, si vous en faites trop, croyez moi votre corps vous le rendra comme il le fait actuellement pour moi 😥 La culpabilité est un sentiment qu'il faut savoir gérer : ce n'est pas toujours mon cas mais j'apprends avec le temps 😉 ⠀ J'espère revenir en forme bientôt, en tout cas je vous souhaite un bon long weekend. Je passerai le mien en famille et vous ? 😘 ———— #dansmonporridge : chocolat en poudre Van Houten 🍫 • banane 🍌 • peanut butter 🍯et graines de chia 🌰

A post shared by Pauline × Veggie Runner 🌿🐝 (@_brightsideofme) on

Comme vous le voyez, les possibilités de se régaler sont infinies ! Pour plus de saveurs, jouez également avec les épices : ajoutez de la cannelle, de l’extrait de vanille... Essayez de réfléchir à tout ce qui pourra apporter plus de goûts à votre petit-déjeuner. Pour ceux qui souhaitent quelque chose de plus sucré, libre à vous d’ajouter un peu de miel ou d’édulcorant type Stevia. Ce que j’adore avec le porridge, c’est la possibilité de se faire un vrai petit déjeuner personnalisé et de le faire varier pour ne pas s’en lasser ! N’hésitez pas à consulter mon compte Instagram pour plus d’inspiration 🙂


Voilà, voilà ! J’espère que cet article vous aura permis d’en apprendre plus sur la consommation de lait  et que ma recette de porridge vous permettra de vous régaler de bon matin ! 😀

Signature

Publicités

6 commentaires sur « Le porridge – Mon avis sur le lait animal et végétal »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s