Que sont ces fichues courbatures ?

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet qui fâche : les courbatures. 😥 Qui n’a jamais eu cette douleur dans les muscles après une séance de sport intense ? Parfois très gênantes, nous ne savons pas vraiment comment les faire passer. Beaucoup de choses circulent sur les courbatures et certaines ne sont pas forcément vraies, je vais donc tenter de tirer le vrai du faux et de vous donner les clefs pour soulager ces satanées courbatures !

Explications et causes des courbatures

Les courbatures sont des douleurs musculaires apparaissant suite à un effort soutenu ou dont nous n’avons pas l’habitude : elles sont absolument bénignes et passent généralement sous quelques jours voire une semaine pour les plus importantes. Une personne courbaturée n’est pas immobilisée c’est-à-dire que la douleur est à différencier de celle d’une crampe ou d’une déchirure musculaire.

courbatures

Bizarrement, les courbatures sont des douleurs musculaires très courantes mais elles sont très méconnues sur le plan scientifique. Cependant, il a été prouvé et démontré que les courbatures n’avaient pas pour cause la contraction musculaire ou l’acide lactique. Alors comment peut-on expliquer leur apparition ? ❓

Les courbatures sont le résultat de micro-lésions musculaires consécutives d’un effort musculaire trop intense : les cellules musculaires les plus « vieilles et fragiles » cèdent. Ces micro-lésions sont tellement minuscules qu’elles ne sont visibles qu’au microscope : ce ne sont pas elles qui causes les douleurs mais les enzymes qu’elles libèrent au cours de la lésion des fibres. Ces enzymes seraient responsables d’un processus inflammatoire suite auquel, s’en suit une phase de réparation des muscles : ceux-ci seront par la même occasion fortifiés afin de pouvoir lutter dans le cas d’un prochain effort de même intensité.

ET L’acide lactique dans tout ça ?

L’acide lactique a souvent été rendu responsable de nos courbatures : à tort, je vous explique. L’acide lactique, appelé également lactate, est le résultat d’une chaîne d’utilisation du glucose dans nos muscles (glycolyse) : comme il arrive en bout de chaîne, de nombreuses personnes ont pu le considérer comme un déchet ce qui est totalement faux ! En effet, l’acide lactique est utilisé par de nombreux organes de notre corps comme les muscles ou le coeur : heureusement qu’il est là 😉

crampeIl peut cependant intervenir dans quelques douleurs musculaires lorsque les temps de récupération ne sont pas scrupuleusement respectés ou que l’effort fourni est trop intense. L’acide lactique intervient donc dans certains types de crampes bien qu’il n’en soit pas la seule cause (déshydratation, mauvaise alimentation…).


Soulager nos courbatures

Les courbatures ne sont pas une fatalité, il existe des moyens afin de les apaiser encore faut-il utiliser les bons, pour ne pas faire pire que mieux !

1) Bouger

nagerC’est en quelque sorte guérir le mal par le mal. Si les douleurs ne sont pas trop handicapantes alors BOUGEZ ! Certaines activités sans impact sont particulièrement recommandées  comme le vélo ou la natation. A petite intensité (interdiction de forcer !), vous détendrez et assouplirez vos muscles et les douleurs disparaîtront plus rapidement : c’est ce qu’on appelle le décrassage.

Attention cependant, si vos douleurs sont trop fortes, REPOSEZ-VOUS pendant plusieurs jours : c’est le signe que votre corps a été mis à trop rude épreuve. Dans ce cas, l’inactivité totale vous sera plus bénéfique.

2) Massage et Chaleur

Un massage va permettre de détendre vos muscles et d’apaiser vos douleurs. Pour cela, vous pouvez utiliser des huiles ou pommades à base d’arnica qui peuvent être utilisées aussi bien en prévention qu’en traitement des douleurs résultant des courbatures.

La chaleur va avoir pour effet de raccourcir les douleurs des courbatures. Pour cela privilégiez les bains ou les douches chauds. Le sauna ou les patchs auto-chauffants sont également recommandés. Cependant, attention, par bain ou douche chauds, je n’entends pas bain ou douche TROP chauds car cela pourrait avoir un effet inverse et augmenter les saignements dus aux micro-lésions de vos muscles.

3) Alimentation et HYDRATATION

L’alimentation (encore et toujours elle), si elle est adaptée, permettra à vos muscles de se régénérer plus vite. Pour cela, privilégiez les aliments riches en protéines pour renforcer vos tissus musculaires et en glucides pour former vos réserves d’énergie musculaire. N’hésitez pas à consommer également des aliments source de potassium et Hydratationde vitamines (bananes, agrumes, fruits secs…).

Veillez aussi à vous hydrater en quantité suffisante : vos apports en eau sont à adapter selon votre activité physique donc plus on en fait et plus on boit 😉 En effet, si vous ne buvez pas suffisamment vos muscles en seront fragilisés et seront plus exposés au risque de microlésions.

Vos courbatures durent trop longtemps et sont toujours aussi intenses ? Il est possible que vous ayez une déchirure musculaire : consultez rapidement votre médecin et ne pratiquez aucune activité sportive jusqu’à temps d’avoir son diagnostic.

Prendre des antidouleurs ?

De nombreuses études récentes démontrent l’inefficacité totale des antidouleurs sur les courbatures : ceux-ci s’apparenteraient à un placebo. Pire encore, certaines études ont même démontré leur effet néfaste sur le processus de réparation des microlésions. Alors, à moins de vouloir se faire plus de mal que de bien : on oublie les antidouleurs !

Pour en savoir plus

Dernière idée reçue : les étirements

Finissons cet article en démontant une dernière idée reçue très répandue dans le milieu sportif : NON, NON et NON, les étirements ne soulagent pas les courbatures et peuvent même au contraire les aggraver. En effet, en vous étirant après un effort très intense, vous allez aggraver les microlésions de vos fibres musculaires cela pouvant même conduire à une déchirure… Ouais, pas top… o_0

etirementsCependant, les étirements ont de véritables bénéfices à ne pas occulter. S’ils sont exécutés correctement et au bon moment (espacés d’une séance de sport intense), ils permettent notamment de favoriser la récupération, d’améliorer la souplesse et de se relaxer.


Voilà voilà 🙂 j’espère que cet article vous aura permis de mieux comprendre d’où viennent vos courbatures et comment les traiter efficacement.  Je vous embrasse, merci de me lire ! 😀

Signature

Publicités

11 commentaires sur « Que sont ces fichues courbatures ? »

  1. Salut, je suis étudiant en kiné, effectivement, les étirements directement après les séances intenses ne sont pas conseillés ! Comme tu l’as dit, ils peuvent très bien accentuer les micro-lésions (qui sont à l’origine du renforcement d’ailleurs). Il est donc plutôt conseillé de s’étirer 24h à 48h après cette session 🙂
    Autre chose importante, les étirements AVANT l’activité n’est pas conseillée, car les étirements « endorments » nos receptions propriocetif et nociceptifs (sensations de douleurs, même légère) et donc cela pourrait mener à des blessures. De plus, s’étirer avant un séances diminuerai les performances (notamment les performances explosives).
    Dernière chose, en ce qui concerne les courbatures, il est très efficace de passer un jet d’eau chaude puis directement d’eau froid sur vos jambes (si elles sont courbaturées), cela créera un effet de pompe veineuse et artérielle (grâce à la vasodilatation par le chaud et la vasoconstriction par le froid) et aidera à mieux récupérer ! 🙂
    Excellent article !! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup ! Effectivement j’ai entendu tous ces conseils par mon kiné 🙂 mes séances d’étirements sont souvent espacées de mes séances de sport pour être efficace ! Merci pour le dernier conseil sur la douche !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s